Une aventure humaine

Tous les grands événements ont une histoire, mélange d’amitiés, de passions, d’envies communes. Celle du Grand Complet en est la parfaite illustration. Il faut remonter à 1995, dans un petit café cherbourgeois, et à une discussion entre amis mordus de concours complet et d’ambiance festive. La petite bande prend le pari complètement fou de créer une compétition aux portes de la capitale du Cotentin. C’est ainsi que naquit cet événement unique, organisé par l’association Ustica et une poignée d’irréductibles normands. « Ustica est le nom de l’une des meilleures juments que nous ayons possédé » explique Pierre Le Goupil qui conçoit aujourd’hui le parcours de cross. « Elle nous a tous mis à cheval et nous a emmené sur notre premier concours complet. Cela représente énormément de bons souvenirs ! ». Il s’appellera « Le Grand Complet », une marque désormais déposée et connue à travers le monde. Ustica, association loi 1901 dont le siège se situe à Martinvast, aux portes de Cherbourg depuis sa création, réunit ainsi des dizaines de bénévoles. Certaines familles en sont même à la 3ème génération impliquée dans l’événement, grand-parents, parents et enfants se mobilisant ainsi chaque année avec la même ferveur.

Une histoire de famille
On ne peut parler du Grand Complet sans évoquer la famille Le Goupil. Le patriarche André participa aux Jeux Olympiques de Mexico 1968 en concours complet, aidé de sa groom Bernadette…qui devint sa femme. Ensemble, ils s’installèrent à la Ferme de Carneville, aux portes de Cherbourg, sur la commune de Martinvast. C’est là que prit forme ce qui devint en moins d’une décennie LE PLUS GRAND événement équestre de Normandie et l’un des plus importants de France et d’Europe. D’abord de niveau régional puis national, la compétition passa le cap de l’international dès 2000. Avec plus de 15000 visiteurs, Le Grand Complet s’inscrit parmi les manifestations qui comptent.
Longtemps directeur et homme-orchestre de l’événement, Pierre Le Goupil se consacre désormais à son entreprise de construction d’obstacles et concepteur de parcours de cross à travers le monde. Guillaume Blanc, fidèle ami et bénévole, délégué technique international, reprit ce poste en 2017. Valérie Moulin, elle aussi bénévole de longue date et ostéopathe équin de métier, préside désormais Ustica.
Quelques dates
  • 1995 : 1ère édition de niveau régional.
  • 1997 : LE GRAND COMPLET propose une épreuve nationale.
  • 2000 : organisation du premier international.
  • 2002 : obtention du label Coupe du Monde, année mondiale avec la victoire de Jean Teulère et Espoir de la Mare quelques semaines avant d’être sacrés Champions du Monde.
  • 2004 : année olympique, victoire d’Arnaud Boiteau de retour d’Athènes couronné d’or.
  • 2008 : 14ème édition du Grand Complet sur le site de Martinvast (Manche), 7ème étape Coupe du Monde.
  • 2009 : année sans Grand Complet.
  • 2010 : le Grand Complet déménage, 1ère édition au Haras national du Pin (Orne), 8e étape Coupe du Monde, retour du circuit en France.
  • 2012 : 17ème édition du Grand Complet, 5ème et dernière étape du circuit Coupe du Monde FEI (la dernière jamais organisée dans le monde, le circuit ayant été arrêté cette même année).
  • 2014 : année sans Grand Complet, la place étant laissée aux Jeux Equestres Mondiaux.
  • 2017 : Le Grand Complet devient la seule étape du circuit Coupe des Nations FEI en France.
  • 2018 : 22ème édition, Le Grand Complet devient n°1 mondial des concours complet internationaux en nombre de participants (370).
  • 2019 : 23ème édition.