ActualitésUstica

[vc_row][vc_column][vc_empty_space height= »35px »][vc_column_text]

Après avoir été annulés une première fois en mai dernier par la Fédération Équestre Internationale suite au report des Jeux Olympiques de Tokyo, les Championnats d’Europe de Concours Complet 2021 sont donc définitivement annulés. L’association Ustica, sélectionnée à l’origine pour les organiser, avait déposé une seconde candidature suite à la relance d’un appel de la FEI et de l’EEF (Fédération Équestre Européenne). Mais face au délai très court et à la situation sanitaire incertaine, Ustica a préféré renoncer par respect pour le sport. C’est évidemment une énorme déception pour l’équipe qui s’était, dès 2019, mise en ordre de marche pour relever ce défi. L’association a d’ores et déjà informé la FEI de sa disponibilité pour envisager l’organisation de cette même échéance en 2023.

[/vc_column_text]

Une candidature qui remonte à 2019
[vc_empty_space height= »35px »][vc_column_text]

A l’issue de l’édition 2018 du Grand Complet au Haras national du Pin, l’association Ustica a choisi, poussée par les retours extrêmement positifs des cavaliers français et étrangers, de se porter candidate à l’organisation des Championnats d’Europe de concours complet 2021. Un dossier fut donc déposé en novembre de cette même année, avec une option sur l’édition 2023 en cas de non sélection sur la précédente. L’équipe Ustica alla défendre son projet au siège de la FEI, à Lausanne, en mars 2019 afin de présenter sa candidature devant la commission de sélection. A l’issue des délibérations, les Championnats d’Europe 2021 lui furent attribués, et l’annonce officielle se fit en juin 2019. L’équipe Ustica se mit alors au travail d’arrache-pied afin d’offrir au public, aux cavaliers, aux propriétaires, bref à tous les passionnés un événement à la hauteur de leurs attentes.

[/vc_column_text][vc_empty_space height= »35px »]

2020 : crise sanitaire
[vc_empty_space height= »35px »][vc_column_text]

Suite au report des Jeux Olympiques de Tokyo à 2021 en raison de la pandémie de la Covid-19, la FEI contacta les organisateurs des différents Championnats d’Europe des trois disciplines olympiques afin de savoir s’ils seraient prêts à décaler leurs événements pour éviter d’être trop proches des nouvelles dates olympiques. Ustica fit savoir qu’un décalage était possible dans la limite des disponibilités du site du Haras national du Pin, lieu de nombreuses manifestations. Quelques semaines plus tard, le 8 mai, la FEI annonça par voie de communiqué qu’elle décidait d’annuler purement et simplement tous les Championnats d’Europe 2021 dans les disciplines olympiques. La déception fut immense, à la fois pour l’association et aussi pour ses soutiens de la première heure, la Région Normandie et le Conseil Départemental de l’Orne. Mais la crise sanitaire était totalement imprévisible et ses conséquences bien plus graves qu’une banale annulation d’un événement sportif, finalement peu de chose comparé aux millions de personnes touchées par ce virus.

[/vc_column_text][vc_empty_space height= »35px »]

La mobilisation
[vc_empty_space height= »35px »][vc_column_text]

Dès l’annonce de cette annulation, certains acteurs du concours complet européen se sont mobilisés pour soutenir malgré tout la tenue de Championnats d’Europe en 2021. Bien évidemment, Ustica a été sollicitée et des discussions ont été réouvertes avec la FEI afin d’étudier les différentes possibilités.
Après de multiples échanges, le calendrier – 10 mois de délai – et l’aggravation de la situation sanitaire sont apparus incompatibles avec une organisation réaliste et sereine. « Lors de l’attribution en 2019, nous avons signé un contrat avec la FEI » explique Valérie Moulin, Présidente d’Ustica. « Bien que la FEI ait annoncé l’annulation des Championnats d’Europe en juin dernier, le contrat était toujours d’actualité. Mais compte tenu de la situation – crise sanitaire, crise économique, potentialité d’un huis clos – nous souhaitions renégocier les termes de celui-ci afin de pouvoir envisager un projet 2021 réaliste. En effet, l’incertitude planant autour des activités sportives et événementielles ne facilitent pas la recherche de partenaires privés, et encore moins d’imaginer faire recette avec la billetterie. »
Lors d’un dernier échange avec Ustica, la FEI l’a informée qu’une autre entité s’était portée candidate pour 2021 et lui a demandé sa position finale sur le dossier. « Nous avons alors décidé de renoncer en vertu des très importantes contraintes pesant sur le financement de ces championnats, et ce pour ne pas mettre en péril l’organisation du Grand Complet, toujours dans l’intérêt du sport avant tout » souligne Valérie Moulin. « Nous avons donc fait part à la FEI de notre souhait de reporter notre contrat à 2023. Je tiens à remercier nos soutiens institutionnels et nos partenaires privés qui demeurent fidèles malgré cette décision. »
L’équipe Ustica donne néanmoins rendez-vous à tous les passionnés (et les autres!) du 12 au 15 août 2021 pour la 25ème édition du Grand Complet. Une édition anniversaire qui nous l’espérons tou.te.s sera l’occasion de célébrer les tous récents médaillés olympiques de Tokyo !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]